Les brèves
Levée de fonds pour le réseau social français Yubo
23/11/2020Virginie - Kazachok
Le réseau social français Yubo, qui revendique 40 millions d'utilisateurs entre 13 et 25 ans dans le monde, a levé 40 millions d'euros pour accélérer son développement mondial, en particulier en Asie. Lancé en 2015 par deux étudiants de Centrale Supelec, Sacha Lazimi et Arthur Patora, avec deux autres co-fondateurs, Yubo a connu une croissance accélérée ces dernières années, centrée sur des pays anglophones (États-Unis, Royaume-Uni, Australie, Canada), et se développe aujourd'hui dans d'autres zones, dont la France et l'Amérique Latine. La société compte une trentaine d'employés, plus un réseau mondial de modérateurs. Ce réseau social donne la possibilité de créer ou de participer à des groupes de discussions par thèmes et de se rencontrer. Son chiffre d'affaires (20 millions de dollars prévus en 2020, le double espéré en 2021) repose sur la vente de services supplémentaires par rapport à la plateforme de base. 
Digital
Une saison 2 pour Emily in Paris
17/11/2020Virginie - Kazachok
Netflix vient d'annoncer une suite pour la série Emily in Paris. Une seconde saison a d’ores et déjà été annoncée par la plateforme de streaming. La série est un vrai succès sur Netflix. Après sa mise en ligne le vendredi 2 octobre, la comédie romantique s’est classée n°1 dans plus de 60 pays à travers le monde, dont les Etats-Unis et la France. De quoi motiver Netflix pour un second opus. Nickelodeon - Viacom Consumer Products va développer un programme de licences et partenariats. Pour ceux qui n’auraient pas suivi les aventures d’Emily, petit rappel : Emily, jeune cadre ambitieuse originaire de Chicago, décroche inopinément le poste de ses rêves quand sa société rachète une agence française de marketing de luxe et lui confie l’actualisation de la stratégie en réseaux sociaux de celle-ci… à Paris !
Digital
Amazon pèse 1 % du retail français
16/11/2020Virginie - Kazachok
Dans un entretien accordé à LSA, Frédéric Duval, le patron d'Amazon France, répond aux critiques émanant du monde de la distribution et des pouvoirs publics. Selon lui, le géant du commerce en ligne n'effectue pas de concurrence déloyale et contribue à l'activité économique française. "Notre rôle en tant que distributeur est de faire en sorte que les Français reçoivent les produits dont ils ont besoin sur l'ensemble du territoire. C'est important. Nous réalisons ceci en s'assurant que la sécurité de nos salariés soit assurée. Notre troisième mission est de faire en sorte d'être une solution pour l'ensemble des entreprises françaises qui souhaitent vendre en ligne et les accompagner dans cette transition numérique".
Quand on parle de concurrence, poursuit Frédéric Duval, "il est bon de reposer un certain nombre de données. Le commerce de détail représente 600 milliards d'euros en France. En 2019, le chiffre d'affaires d'Amazon représentait 5,7 milliards d'euros dans le pays. Cela correspond à seulement 1% de l'ensemble. Même si c'est une croissance par rapport à l'année 2018 où le CA était de 4,5 milliards d'euros. Au fur et à mesure que l'entreprise se développe, elle contribue à la fiscalité française. Notre contribution fiscale totale est de 420 millions d'euros en 2019, contre 250 en 2018". Ce chiffre intègre les prélèvements directs sur la société Amazon, qui sont de 230 millions d'euros sur 2019, et des prélèvements d'entreprise faits pour le compte de tiers, la TVA nette, ou les charges sociales sur les employés.
Et le patron d'Amazon France d'ajouter : "plus de la moitié des produits vendus sur Amazon proviennent de marchands tiers. Nous sommes un accélérateur du numérique. 11 000 entreprises françaises vendent sur le site. Une équipe de 300 personnes est dédiée à cette activité". Quant au rayon livres, "70% des livres vendus par Amazon ont plus de deux ans. De même Amazon vend partout en France dans des endroits où il n'y a pas de libraires. Troisièmement, des centaines de libraires vendent chez nous sur notre marketplace".
Amazon déclare avoir beaucoup investi en France ces dernières années, plus de 9,2 milliards d'euros dans l'ensemble de ses activités entre 2010 et 2019. "Nous avons créés environ 130 000 emplois, dont 9 300 employés direct en CDI, 110 000 induits dans notre chaîne d’approvisionnement, les branches de construction, la logistique amont et aval, et 13 000 qui sont générés par l'activité marketplace. Nous avons un impact économique très positif sur l'ensemble du pays", conclut Frédéric Duval.
Digital
Grand Alliance : une création originale Crunchyroll Games
13/11/2020Virginie - Kazachok
Crunchyroll Games, la division interactive de la marque d'anime Crunchyroll, annonce le lancement de "Grand Alliance", un RPG Brawler original, inspiré des animes. Ce jeu est publié en partenariat avec VIZ Media, l'éditeur pop-culture, et produit par Gaudium, un développeur de jeux d’animes. "La publication de Grand Alliance représente une nouvelle étape pour Crunchyroll Games, car il s’agit de notre premier titre non basé sur une propriété intellectuelle existante ou sur un scénario connu", a déclaré Terry Li, Directeur du 360 et Directeur Général des Jeux chez Crunchyroll.
Digital
Une île Net-à-Porter sur Animal Crossing !
12/11/2020Virginie - Kazachok
À l’heure du confinement, le dépaysement se veut virtuel. Sable fin, palmiers et eaux translucides : bienvenue sur l’ile Net-à-Porter ! Implanté au coeur du jeu de simulation Animal Crossing: New Horizons, cet espace digital se veut recréer l’ambiance d’un club quatre étoiles. Séances de yoga, café, spa, excursions… et shopping. Pour ce faire, rendez-vous dans la boutique Able Sisters où la créatrice Isabel Marant a recréé, en version digitale, cinq tenues inspirées de sa collection Automne-Hiver 2020/2021. Une première pour la styliste, « ravie de faire partie de ce lancement passionnant sur un projet aussi amusant et ludique ». Mini-robe ceinturée à imprimé animal et hauts cloutés : autant de pièces qui font écho à la capsule Marant disponible sur le site de Net-à-Porter. Plusieurs acteurs de la mode – Valentino, Marc Jacobs – ou de la beauté – Givenchy Beauty, Shiseido – se sont ainsi récemment lancés sur le jeu développé par Nintendo et écoulé à plus de 22,40 millions d’exemplaires entre son lancement en mars dernier et fin juin. En investissant l’univers du gaming, les marques ambitionnent ainsi de toucher de nouvelles générations de consommateurs et de les sensibiliser virtuellement à leur esthétique et à leurs produits. L’île Net-à-Porter sur Animal Crossing est accessible via le Dream Suite code DA 9835 1060 5257.
Digital
1 | 2 | 3 | 4 | 5...46