Jouet : retour à l’équilibre

Dans un contexte incertain, le marché français du jouet fait mieux que ses voisins

Après les difficultés de 2018, le secteur s’est maintenu en 2019 à la fois sur les ventes du permanent (janvier-septembre) et sur le dernier trimestre qui concentre à lui seul 55% des ventes annuelles de jouets.

Par VirginiePublié le 13/01/2020 à 09:05:59, mis à jour le 13/01/2020 à 10:29:18
Lecture 3 minutes
Article réservé aux abonnés
Le marché continue sa transformation structurelle avec un léger recul des spécialistes jouets du fait de la fermeture de près d’une centaine de magasins depuis un an...

La suite est réservée aux abonnés.

Déjà abonné ? Se connecter

Inscrivez-vous gratuitement
Accédez à tous les contenus Kazachok en illimité.